Acheter en l’état peut se révéler risqué : la vente en l’état est encadrée par l’article 1614 du Code civil qui énonce que « la chose doit être délivrée en l’état où elle se trouve au moment de la vente ». En conséquence, les seules éventuelles obligations du vendeur doivent être énoncées au bon de commande (ou au contrat de vente) mais celui-ci, au grand dam de l’acheteur, est le plus souvent taisant (« vendu en l’état » ; « A venir récupérer sur place » …) …

Risques d’acheter en l’état
Haut