Actualités juridiques

Droit de citation audiovisuelle

 Votre écosystème juridique pour 39.90 € / mois
Veille juridique sur votre Métier
Téléchargez + 2 000 Modèles de contrats 
Paramétrez vos alertes de Jurisprudence par mots clefs
Retrouvez les meilleurs Avocats de France par procès plaidé
Q/R juridiques Flash gratuites …

Droit de citation audiovisuelle

Droit de citation audiovisuelle : les juges sont réticents à retenir un droit aux extraits audiovisuels. Il a été jugé que la reproduction d’extraits d’une oeuvre protégée suppose l’autorisation de l’auteur de l’œuvre première (sans qu’il y ait lieu d’apprécier l’originalité des extraits, sauf à autoriser un tiers à dépecer une oeuvre originale afin d’échapper au grief de contrefaçon). Un producteur qui reprend des extraits audiovisuels d’une oeuvre première pourra donc difficilement bénéficier de l’exception de courte citation prévue par l’article L. 122-5-3°-a) du code de la propriété intellectuelle. Il est donc conseillé de négocier avec le producteur de l’œuvre première la reprise d’extraits audiovisuels. 

Citation audiovisuelle et contrefaçon

La citation audiovisuelle est passible de contrefaçon lorsque la totalité des emprunts à l’oeuvre première s’élève à 6 minutes et 55 secondes sur une durée totale de 55 minutes d’émission (ce qui représente près d’un quart des images avec le générique).  L’atteinte au droit patrimonial des auteurs de l’œuvre première pourra ainsi être retenue. Dans cette affaire, les auteurs de l’œuvre première ont obtenu la somme de 5 000 euros chacun, à titre de dommages et intérêts.

Citation de la source

En cas de réutilisation d’extraits audiovisuels, le fait de ne pas faire mention des auteurs de l’œuvre première porte atteinte à leur droit moral. Il en va de même en cas d’insertion de “voix off” sur les extraits réutilisés (atteinte à l’intégrité de l’œuvre première).

Extraits audiovisuels et oeuvre composite

Oeuvre composite : un documentaire audiovisuel qui utilise de façon abusive des extraits d’un précédent documentaire peut être qualifié d’œuvre composite. En vertu de l’article L. 113-2 du code de la propriété intellectuelle, est dite composite l’oeuvre nouvelle à laquelle est incorporée une œuvre préexistante sans la collaboration de l’auteur de cette dernière. Il y a oeuvre composite dès qu’il y a utilisation d’éléments formels empruntés à une oeuvre protégée par le droit d’auteur.

Œuvre composite : attention à la contrefaçon

Sous peine de contrefaçon, la reprise dans une œuvre composite, des éléments d’une oeuvre première suppose l’autorisation du producteur ou des auteurs.

Droit de citation audiovisuelle
5 (100%) 2 votes
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut
Aller à la barre d’outils